Une étude d’installation de chauffage solaire à bas coût, à base de matériaux de récupération ou de matériaux faciles à trouver sur place, démarre en cette rentrée scolaire. Deux équipes y participent :
– équipe 1 : un groupe d’étudiants de l’IUT d’Orléans encadrés par des professeurs et leur directeur, Yann Chamaillard, mèneront un projet d’étude dans le cadre de leur cursus scolaire.
– équipe 2 : à quelques centaines de kilomètres plus au sud, un projet en sciences et technologie sera mené dans la classe de CM2 de l’école Leï Cigalos de Puget-Ville. Il permettra aux élèves de comprendre comment fonctionne l’énergie solaire, comment on peut s’en servir pour chauffer une maison, de découvrir aussi les inégalités d’accès l’énergie sur notre planète.
Les deux équipes d’étudiants et d’écoliers travailleront ainsi sur le même thème, chacun à son niveau, elles pourront échanger des informations et être en lien en utilisant les mails ou un système de visioconférence.

En illustration de cette présentation, quelques photos souvenirs de l’action de Gérard Gissinger, accompagné de quelques étudiants, qui avait installé des panneaux solaires au Ladakh.